De la Loi de Moore à la Singularité Technologique !


Wouaww, quel titre rempli de promesses marketing encore une fois… Ou tout au moins de quoi attirer votre attention ou pas !  Vous l’aurez compris, nous allons cette fois-ci aborder le terme Singularity (en version En/US) ou si vous préférez le point de singularité technologique dont vous entendez ou entendrez à mon avis de plus en plus parler à l’avenir.

Voilà quelques années que je m’intéresse plus que fortement à ce courant d’origine américaine et plus particulièrement de zones sensibles comme la Silicon Valley, le MIT ou encore la Nasa avec la toute récente Universtité de la Singularité qui a été cofondée par le non moins célèbre évangéliste du concept qu’est Ray Kurzweil ou encore Peter H. Diamandis.  Cette université étant financée à ce jour par de nombreuses firmes comme Google, Nokia, Kauffman, …  ce qui nous donne le sérieux de la démarche.  Mais revenons sur quelques Lemmes préalables…

Vous le constatez quotidiennement, on vous parle iPad, iPhone 1, 2, 3, 4, … de Windows 7, Windows Phone 7, de la Wii avec le WiiMote pour enfin arriver au Kinect où vous devenez la commande … la technologie pousse, elle pousse si fort qu’il en devient difficile de la suivre et d’être à la page dans nos choix de consommateurs mais aussi et surtout dans nos choix d’acteurs : Directeur R&D, DSI, CEO, CIO, Investisseur de premier ou second tour, …. Et je ne vous parle que hardware (matériel) dans ce cas présent et non software (logiciels) voir usages collaboratifs imputés par les réseaux sociaux !

A l’heure où nous nous faisons cérébralement dépasser par le flot de nouveautés sans cesse croissant, regardons quelques instants dans le miroir et tentons de mieux comprendre les origines de cette vague qui devrait nous conduire vers la moitié de ce siècle avant de rencontrer son point dit de “Singularité” !

Au début, il y avait la Loi de Moore ou les conjectures de Moore !

Effectivement, c’est ainsi que l’ont peut les appeler puisqu’il s’agit bien de suppositions émises par Moore que réellement des règles pleinement établies ou de lois !  Bien que celles-ci se vérifient en grande partie suite à leur proposition.

Reprenons-les rapidement :

1. Première loi de Moore en 1965 (19 Avril) :
Moore énonce une croissance exponentielle (x2) annuelle des semi-conducteurs. (pour faire simple… voir les références pour plus de détails ou encore l’article original de Moore “Cramming more components onto integrated circuits” :
http://download.intel.com/museum/Moores_Law/Articles-Press_Releases/Gordon_Moore_1965_Article.pdf )

2. Seconde loi de Moore :
Ajustement de la première loi en posant que le nombre de transistors des microprocesseurs sur une puce de silicium double tous les deux ans (en réalité, nous serons plus sur un coefficient de 1,96 année entre 1971 et 2001)…

image

Source : Intel – http://www.intel.com

Une des premières conséquences de ces conjectures se ressent directement dans l’évolution du matériel informatique que nous achetons annuellement et fait clairement l’affaire de tous les revendeurs : des machines plus puissantes et moins couteuses (en réalité le même prix pour plus de puissance).

image image

En 1965, un des 3 co-fondateurs de la Compagnie Intel, Gordon Moore, écrivait pour le magazine “Electronics” que le nombre de transistors sur une puce double chaque année.

La question majeure à nous poser, tout comme dans  le domaine de la mode et des tendances de couleurs de mode, est-ce ces conjectures qui guident les constructeurs ou est-ce les constructeurs qui vérifient ces conjectures ?!?

3. Troisième loi de Moore :
Extension de la loi de Moore à toutes choses (puissance, capacité, vitesse, …) pouvant ainsi doubler tous les 18 mois !

Observez par vous-même l’extension de la loi de Moore appliquée par exemple aux lames de rasoir qui nous laisse comprendre que nous devrions nous raser avec des rasoirs 14 lames en 2100 si ce n’était sans compter sur le fait que la technologie des rasoirs devrait rencontrer son propre point de singularité (concept que nous tenterons d’expliquer en second point de ce post) :

Sources : http://www.economist.com/node/5624861?story_id=5624861

Ceci étant, nous devons bien constater comme le démontre le graphique que nous nous rasons avec des rasoirs 5 lames.  Ne nous arrêtons pas en si bon chemin et poursuivons cette extension en revenant quelques instants sur l’introduction de ce post avec d’autres objets ou éléments comme l’iPad, l’iPhone, le WP7, Android, le Tactile, la Reconnaissance vocale, l’informatique cognitive mais aussi d’autres domaines comme la nano-technologie, l’usage du téléphone, l’usage du téléphone mobile, les capacités de stockages numériques, la biotechnologie avec le séquençage de l’ADN, … tous subissent à ce jour une évolution exponentielle de part entre autre un héritage des capacités de l’informatique et de sa puisse guidée par cette hypothétique Loi de Moore.

Force est de constater que même Intel a pris conscience qu’elle rencontrerait rapidement son propre point de singularité technologique et de ce fait investit maintenant d’autres domaines d’innovation.

“Innovation happens at many levels. We will continue to innovate at the transistor and individual chip level, but now our job is to work with the extended ecosystem of developers, software designers, systems engineers, service providers and others to innovate at the platform level.” – Craig Barrett, Intel CEO – IDF 2005.
Source : http://download.intel.com/museum/Moores_Law/Articles-Press_Releases/Press_Release_Mar2005.pdf

Effectivement, depuis 2005, les annonces de fin de la Loi de Moore (dit “The Wall”) se font de plus en plus fréquentes et Gordon Moore en personne relativise ses lois avec une perspective à 2020 (Conformément aux études menées par Intel en ce sens) :

“Selon Gordon Moore l’industrie n’est pas loin des contraintes énoncées quelques années plus tôt par le physicien Stephen Hawking à savoir la vitesse de la lumière et la nature atomique de la chose.”
Source : http://www.clubic.com/actualite-80182-loi-moore-caduque-15-ans.html

De plus, la Loi de Moore se trouve également confrontée à d’autres Lois telles que :

  • La loi de Wirth ou loi de Reiser (obésiciel) selon laquelle le logiciel ralentit plus vite que le matériel n’accélère ne favorisant ainsi pas la notion  de singularité technologique qui suivra plus bas dans cet article.
    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Wirth
  • La loi de Rock, du nom de son découvreur Arthur Rock, stipule que le coût d’une fonderie de semi-conducteurs double tous les 4 ans- car le procédé de fabrication, la photolithographie, utilisé depuis une quarantaine d’années se rapproche toujours plus de ses limites physiques.
    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Rock 

Cette première démarche de conception et de compréhension étant terminé, il nous faut maintenant poursuivre le raisonnement en tentant de mieux comprendre la notion de Singularité ou tout au moins celle de Singularité Technologique !

Diverses Sources de lecture relatives aux Lois de Moore :

Qu’est qu’un point de singularité ?

Le terme “Singularité” a été lâché à plusieurs reprises lors du premier point de ce post dédié à la Loi de Moore, que ce soit en technologie ou dans le cadre des fameuses lames de rasoir …  mais ce terme ou concept peut sembler parfois un peu nébuleux et mérite d’être expliqué plus en détails afin de le démystifier… pour ce faire tentons de mieux comprendre ce qu’est ce terme Singularité (entendez Singularity en Anglais) ou un point dit de singularité !

image
« Advent of the Singularity »  –  Jonathan McGregor Bethel  

Le terme singularité et de ce fait le point de singularité définissent un caractère ou un point singulier voir unique.  Généralement, ce terme est associé à une notion de fracture ou de rupture.

Nous retrouvons cette notion dans plusieurs domaines que sont les mathématiques, les relations sociales, la physique, l’économie des marchés, le temps ou encore en prospective ou entendez ‘futurologie’ (terme que j’affectionne moins bien qu’il soit approprié).

  • en Physique = la singularité gravitationnelle est un point particulier de l’espace-temps.  Point où la structure de l’espace-temps souffre d’une rupture totale.
  • en Mathématique = une singularité est un point ou objet qui n’est pas défini.  Ex : f(x) = 1/x admet une singularité quand x=0
  • en Technologie (prospective) = la singularité technologique est un point hypothétique de l’évolution technologique où celle-ci prendra le pas sur l’humanité telle que nous la connaissons à ce jour.
Observez le schéma ci-dessous représentant une démarche d’évolution vers un point de singularité au sens technologique :

singularity

Source : http://www.educationfutures.com/2009/03/18/the-singularity-is-nearer-than-we-might-think/

Avec un peu d’imagination, nous pouvons bien concevoir ou percevoir notre positionnement actuel dans ce schéma et dans l’évolution technologique que nous avons vécu sur les 20 dernières années.

Diverses Sources de lecture relatives à au concept de Singularité :

La singularité technologique !

Le concept ou la notion de singularité technologique, clarifiée en 1993 par Vernor Vinge, apporte une vision relative à l’évolution des technologies au regard de l’évolution de la civilisation humaine. 

Effectivement, la technologie ou internet (ou l’informationnel) voire encore les environnements intelligents suivent une croissance exponentielle amenant la civilisation humaine à rencontrer une croissance technologique que nous ne pouvons (ou que difficilement) prédire à ce jour tant elle est déjà et sera de plus en plus importante…  il vous suffit de constater déjà l’évolution technologique entre aujourd’hui au regard de celle que nous avions à notre disposition en l’an 2000 ! 

Et comme dans toute courbe exponentielle, celle-ci tendra vers un point dit de singularité dans ce cas précis ‘technologique’ car, quoi qu’il en soit, l’humanité sous cette forme ou sous toute autre forme poursuivra son évolution.

“Le sous-titre de ce blog étant “L’informationnel pervasif en ligne de mire d’une prospective vers la singularité !” … nous y arrivons, ce thème qu’est la singularité technologique est ainsi traduit au travers de termes un peu complexes au premier abord mais qui  peuvent être très simples lorsqu’on se les explique … ”

Nous parlons d’informationnel, d’informations ou encore d’intelligence voire Intelligence Artificielle ! 

Un des sujets majeurs dans ce cas étant l’évolution de l’intelligence ou de l’information qui permet de la conduire vers un point où en définitive cette intelligence prendra forme au travers d’entités artificielles (appelons IA vraie ou forte : ne simulant pas une intelligence mais réellement dotée de capacité de réflexions) qui arriveront à un stade de maturité ou d’évolution telle qu’elles prendront potentiellement (vraisemblablement) le relais sur l’intelligence humaine pour poursuivre leur évolution en toute autonomie ! … pour le meilleur ou pour le pire !

“Si les vitesses de calcul doublent tous les deux ans, qu’arrive-t-il quand des IA informatisées font la recherche ?” – Eliezer Yudkowsky

Ainsi une définition relativement courte de la singularité technologique serait : les technologies vont poursuivre une évolution telle qu’elles vont rapidement dépasser les compétences humaines et ainsi potentiellement prendre le pas sur celles-ci (sans tomber pour autant dans des scénarios catastrophes).

Afin de mieux vous représenter ce concept … souvenez-vous du film
i-Robot à titre d’exemple…


Source : http://transgender2transhuman.blogspot.com/2010/04/from-transgender-to-transhuman.html

Alors oui, je suis d’accord avec vous… ceci peut être considéré comme étant de la science fiction, vous pourriez être en droit de me dire que je suis en plein délire et qu’il est temps de remettre les pieds sur terre j’en conviens si ce n’était en définitive que je ne suis qu’une forme de bibliothécaire de la Singularité et que ces quelques mots ne sont que la synthèse des dires, écrits ou constats de nombreux scientifiques au travers le monde et plus est encore une continuité naturelle de la Loi de Moore précisée en amont de cet article !

Quelques liens afin de documenter ces informations :

Je vous invite également à lire l’article Eliezer Yudkowsky, en anglais, sur le sujet des 3 écoles majeures relatives au concept de Singularité Technologique : http://singinst.org/blog/2007/09/30/three-major-singularity-schools

Comme le dit très bien Joël de Rosnay dans la vidéo du TEDx Paris mentionnée ci-dessus, l’homme a subi une évolution pour arriver sur sa représentation actuelle positionnée derrière un ordinateur… quelle sera sa prochaine étape ?  le passage de l’autre côté du miroir pour être absorbé par la numérisation (prenez déjà le cas de Twitter, Facebookvoir mon article précédent à ce sujet, …) avec une transformation à terme de toute entité ou intelligence humaine en notions informationnelles ?  En tout cas de quoi pousser la réflexion, se laisser emmener vers les hautes sphères avant de revenir dans le pragmatisme de notre quotidien !

Ce post devenant relativement long, je reviendrai ultérieurement sur les Usages liés à la singularité, les impacts de ce concept ou encore les nombreuses critiques qui y sont liées.  En conclusion, ne vous laissez pas happer par le côté vertigineux de ce concept et restez prudent lorsque vous l’utilisez en société ou dans des discussions contemporaines sous peine d’être considéré(e) pour un(e) illuminé(e).  L’objectif premier de cet article étant de vous ouvrir l’esprit dans une démarche de prospective et vous permettre d’anticiper les usages futurs.

En attendant, et si vous souhaitez creuser plus le sujet de singularité technologique, je vous invite à lire des livres ou auteurs de référence en la matière comme Ray Kurzweil (The Singularity is Near), Bill Joy, Vernor Vinge (père de la notion de singularité en technologique), Eliezer S. Yudkowsky ou encore Serge Boisse (en Fr : Esprit, IA et Singularité).

Gregory

Advertisements

My name is Gregory Renard, Greg aka Redo, I am an intrapreneurial geek with a lifelong passion for Natural Language Understanding, Artificial Intelligence, Sentiment & Data Analysis.

Tagged with: , ,
Publié dans Singularity, Veille et Prospective
3 comments on “De la Loi de Moore à la Singularité Technologique !
  1. Pulssart dit :

    Parfait résumé !

  2. Serge Boisse dit :

    bonjour Grégory, c’est gentil de citer mon livre « L’esprit, l’IA et la Singularité », qui décrit effectivement comment l’IA pourrait nous amener à la singularité technologique, mais qui parle aussi des conséquences que cela pourrait avoir… L’as tu lu ? Qu’en penses-tu ?
    Serge Boisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow The Transcendent Man's Blog on WordPress.com

Saisissez votre e-mail pour recevoir mes nouveaux articles.

Rejoignez 2 583 autres abonnés

My Twitter
NLP – NLU – Data Analysis
Facebook

%d blogueurs aiment cette page :